Accueil > Notre Passé > Place Julienne DAVID Femme Corsaire 1777-1843
9 visites

Place Julienne DAVID Femme Corsaire 1777-1843

jeudi 11 août 2022

Enregistrer au format PDF Format PDF | Version imprimable de cet article Version imprimable

Commémoration du 8 mai 1945 et inauguration de la Place Julienne DAVID - Invitation Mairie pour le 12 mai 2019

Extraits de Geneanet et du Conseil municipal du 30 août 2018

Portrait de Julienne David et emplacement de la Place Julienne David

Emplacement de la Place Julienne DAVID

Place Julienne DAVID Femme Corsaire 1777 - 1843

Inauguration de la Place Julienne DAVID le 12 mai 2019

Des participants costumés pour cette journée du 12 mai 2019

Effigie de Julienne David femme corsaire et des participants

La place Julienne David inaugurée - Ouest-France 14 mai 2019 - 1/2

La place Julienne David inaugurée - Ouest-France 14 mai 2019 - 2/2

L’héroïne d’une auteure nantaise a sa place - Nantes Métropole 28 mai 2019


Mme Laurence Guillemine, Maire de Les Touches

INAUGURATION DE LA PLACE JULIENNE DAVID

Fille de Pierre David né au village des Hauts Bois aux Touches et de Anne Bidet née au village de Beauvais aux Touches, Julienne David naquit le 21 mars 1777 à Saint-Mars-du-Désert.
Les parents de Julienne étaient des gens de condition modeste. Poussés par la nécessité, ils employèrent leur fille encore très jeune à de multiples travaux, ce qui ne lui permit guère de s’instruire : c’est à peine si elle apprit à lire.
Au début de la guerre de la Vendée, elle fit ses premières armes en combattant pour la cause royaliste. Tombée au pouvoir des troupes de la République, elle fut condamnée à la déportation. Toutefois, elle parvint à s’échapper avant son embarquement et ce gagea chez des fermiers pour garder les bestiaux.
Mais une occupation aussi paisible ne pouvait longtemps convenir à son caractère remuant. Julienne revint à Nantes et déguisant une seconde fois son sexe, s’envola comme novice sur le corsaire la Jeune Agathe. Elle toucha ses parts de prise et dû sans doute son débarquement à une circonstance qui trahit son incognito.
Elle avait essayé du rude métier de marin. Travaux pénibles, veille, insomnie, tempête et bataille ne la dégoûtèrent point. Après la rupture du traité d’Amiens, elle résolut de tenter encore la fortune et partit pour Paimbœuf où elle se fit admettre sur un corsaire en partance. Après un rude engagement, le navire ayant été pris par les Anglais, l’équipage fut jeté sur les pontons. C’est ici que se montre la puissance de son caractère et de sa volonté. Il lui suffisait de dévoiler le secret de son sexe pour recouvrer sa liberté. Mais elle préféra subir les tortures physiques et morales qu’éprouvaient ses compatriotes avec lesquels elle avait navigué plutôt que de les abandonner aux jours de la douleur et des épreuves, croyant que ce serait une désertion.
Vaincue, un moment, par les misères de toutes sortes, les privations intolérables qu’il lui fallait endurer, Julienne David voulu attenter à sa vie en prenant une forte dose de poison. Sa santé robuste l’empêcha de succomber.
Transférée plus tard dans une prison à terre, elle reçut quelques adoucissements à son malheureux sort en devenant infirmière à l’hôpital de la prison. Là, au moins, elle pouvait rendre d’utile services.
Sa captivité durait depuis huit ans lorsqu’un homme de sa commune l’a reconnu, par hasard, et révéla sa condition. Julienne David quitta immédiatement la prison. L’aventure fit grand bruit dans la ville de Portsmouth. Les salons ne s’occupaient que du marin redevenu femme française. Elle avait été corsaire… elle aimait donc la France et par conséquent détestait les anglais. Elle refusa toute espèce d’établissement en Angleterre où certainement elle eût pu vivre dans l’aisance, pour revenir dans son pays gagner péniblement mais honorablement son pain de chaque jour. Elle mourut pauvre et abandonnée le 26 janvier 1843.
Le nom de Julienne David est donné aujourd’hui à juste titre à cette place de la commune des Touches. En effet, cette femme héroïque fut jugée bien digne de prendre rang dans la glorieuse lignée de tous ceux qui servirent la France sur les océans. En ce jour de foire St Jacques dédiée aux corsaires, jour où nous mettons en valeur la commune des Touches et son histoire, nous rendons donc hommage à cette descendante touchoise.
Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne foire, amusez-vous et festoyez bien !


Extraits : Etymologie et histoire se Saint-Mars-du-Désert - infobretagne.com

Julienne DAVID au combat - Dessin signé Raoul Guinet

Illustration divers documents

Portrait de Julienne DAVID - Guerre de Vendée dessin signé J.B.

Portrait de Julienne DAVID

Emplacement de la Place Julienne DAVID

Conseil Municipal du 30 août 2018 : adoption de la dénomination « Place Julienne DAVID »

Julienne DAVID, Femme Corsaire - Les Annales de Nantes quatrième trimestre 1990 N° 238 - 1/7

Julienne DAVID, Femme Corsaire - Les Annales de Nantes quatrième trimestre 1990 N° 238 - 2/7

Julienne DAVID, Femme Corsaire - Les Annales de Nantes quatrième trimestre 1990 N° 238 - 3/7

Julienne DAVID, Femme Corsaire - Les Annales de Nantes quatrième trimestre 1990 N° 238 - 4/7

Julienne DAVID, Femme Corsaire - Les Annales de Nantes quatrième trimestre 1990 N° 238 - 5/7

Julienne DAVID, Femme Corsaire - Les Annales de Nantes quatrième trimestre 1990 N° 238 - 6/7

Julienne DAVID, Femme Corsaire - Les Annales de Nantes quatrième trimestre 1990 N° 238 - 7/7

Julienne David et Louise Antonini : femmes corsaires - france-pittoresque.com - 1/5

Julienne David et Louise Antonini : femmes corsaires - france-pittoresque.com - 2/5

Julienne David et Louise Antonini : femmes corsaires - france-pittoresque.com - 3/5

Julienne David et Louise Antonini : femmes corsaires - france-pittoresque.com - 4/5

Julienne David et Louise Antonini : femmes corsaires - france-pittoresque.com - 5/5

Nantes Rues Insolites : deux femmes corsaires déguisées en hommes - Presse Océan 8 mars 2016

Rue à Nantes : Louise Antonini (1771 - 1861) Corsaire

Rue à Nantes : Julienne David (1773 - 1843) Corsaire

Nantes : Rue Julienne David Femme Corsaire 1773 - 1843

Rue Julienne David - Noms de lieux et de rues de Saint-Mars-du-Désert

Rue Julienne David à Saint-Mars-du-Désert

Julienne David 1777 - 1843 - patrimonia.nantes.fr - 2020

Extraits du livre : La Course et les Corsaires du Port de Nantes - 1/6

Extraits du livre : La Course et les Corsaires du Port de Nantes - 2/6

Extraits du livre : La Course et les Corsaires du Port de Nantes - 3/6

Extraits du livre : La Course et les Corsaires du Port de Nantes - 4/6

Extraits du livre : La Course et les Corsaires du Port de Nantes - 5/6

Extraits du livre : La Course et les Corsaires du Port de Nantes - 6/6

Acte de baptême et de naissance de Julienne David : 21 mars 1777

Liste de matelots et bateaux : Julienne David sur le "Jeune Agathe"

Acte de décès de Julienne David : 26 janvier 1843

Arbre généalogique de Julienne David

Arbre généalogique de Pierre David le père de Julienne David

Acte de baptême de Pierre David né aux Hauts-Bois Les Touches

Arbre généalogique d’Anne Bidet la mère de julienne David

Acte de baptême d’Anne Bidet née à Beauvais Les Touches

Mariage de Pierre David et Anne Bidet en l’église de Les Touches le 5 février 1765

Arbre généalogique de Julien David père de Pierre David

Arbre Généalogique de Marie Brehier la mère de Pierre David

Arbre généalogique de Nicola Bidet le père d’Anne Bidet

Arbre généalogique de Renée Pelé mère d’Anne Bidet

La Métayrie des Places Saint-Mars-du-Désert, lieu de naissance de Julienne David - 1/2

La Métayrie des Places Saint-Mars-du-Désert, lieu de naissance de Julienne David - 2/2


Pour naviguer dans le portfolio, vous pouvez
  • cliquer sur les flèches gauche/droite en bas à gauche de l’image en mode zoom
  • cliquer sur l’image elle-même pour voir la suivante
  • utiliser les flèches gauche/droite du clavier

Portfolio

Dépôt de gerbes au Monuments aux Morts
Total 2171 visites depuis 176 jours | Contact | La Résistance dans le 44 | Les Touches | Les Touches - Haut Lieu | Site réalisé par Frédéric Jeanneau | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0