Accueil > Histoire et Patrimoine > Association Histoire et Patrimoine > Présentation du site - Extraits des mémoires Henri Lepage
395 visites

Présentation du site - Extraits des mémoires Henri Lepage

vendredi 1er septembre 2023 , par Fred, Henri

Présentation du site

Présentation du site

Le "nouveau" site de l’association "Histoire et Patrimoine" a été réalisé avec le gestionnaire de contenu made in France SPIP et plusieurs plugins, dont le Couteau Suisse, le squelette réutilisable, modulaire et thèmable Zpip, le gestionnaire de thèmes ZenGarden.

SPIP est un système de publication pour l’Internet qui s’attache particulièrement au fonctionnement collectif, au multilinguisme et à la facilité d’emploi. C’est un logiciel libre, distribué sous la licence GNU/GPL. Il peut ainsi être utilisé pour tout site Internet, qu’il soit associatif ou institutionnel, personnel ou marchand.

Le site est divisé en six rubriques principales [1], dont les logos sont visibles dans l’entête du site :
Rubriques principales

  • 14-18 :
    • 1914-1918, première guerre mondiale, extraits de presse ainsi que commémorations et expositions passées.
    • Les commémorations et expositions en cours sont dans "Actualités" et transférées ensuite dans "14-18".
  • 39-45 :
    • 1939-1945, deuxième guerre mondiale, résistance en Loire Inférieure (Loire Atlantique).
    • Les commémorations et expositions en cours sont dans "Actualités" et transférées ensuite dans "39-45".
    • En sous-rubrique : "Commémorations et stèles du souvenirs en Loire-Atlantique".
  • Notre Passé :
    • Historique du Patrimoine, anciennes manifestations et archives diverses sur le Passé aux Touches.
  • Actualités :
    • Actualités et revue de presse des deux derniers mois sur la commune des Touches.
    • Les actualités sont ensuite transférées dans les "Rubriques" et "Thèmes" concernés.
      • Soit dans "Presse" soit dans 14-18 ou 39-45 pour les expositions et commémorations.
    • En sous-rubrique : "Villages, lotissements, rues et lieux-dits des Touches".
  • Presse :
    • Revue de presse, une fois l’actualité passée.
    • "Actualités du mois en cours" dans "Derniers articles" est ensuite transféré dans l’année correspondante de la rubrique "Presse".
  • Histoire et Patrimoine :
    • Informations, Cartes Postales Anciennes, les travaux effectués, Histoire et Patrimoine sur Les Touches.
    • En sous-rubrique : "Associations Touchoises".

Sur la page "Accueil" en haut "A la une" :

  • Association Histoire et Patrimoine - Présentation du site - Origine et source du site.
  • Associations Touchoises.
  • Calendrier des fêtes et manifestations - Liens divers.
  • Les commémorations et stèles du souvenirs.
  • Villages, lotissements, rues et lieux-dits des Touches.

En dessous, les "Derniers articles" publiés.

Les articles publiés dans chaque rubrique sont listés par ordre chronologique à partir du plus récent jusqu’au plus ancien sur la page "Accueil", le logo [2] en fin de ligne indiquant dans quelle rubrique l’article est publié.
Le bloc "Les Touches" en bleu encadré de rouge, à gauche de l’entête, permet de revenir à tout moment sur la page de garde du site.

Que ce soit sur la page de garde ou dans la page d’une rubrique, les articles publiés sont listés par ordre chronologique à partir du plus récent jusqu’au plus ancien. Sauf cas particulier, comme par exemple Associations Touchoises qui est trié par ordre alphabétique, le plugin "Tri des articles par rubrique" permettant en effet de choisir facilement depuis l’espace privé l’ordre de tri pour chaque rubrique.

Un système de pagination, à gauche sous la liste, les affiche par dix.
Pagination

Dans la page d’un article, deux blocs dépliants au survol de la souris, situés à droite en noir, permettent de voir :

  • les articles de la même rubrique (le triangle pointant vers la gauche)
  • les mots-clés attachés à l’article, puis pour chaque mot clé les articles (le nuage). Exemple pour le mot clé "Période historique > 1914-1918".

Il y a également des blocs dépliants sur d’autres pages :

  • rubrique : mots clés de la rubrique
  • mot-clé : mots-clés dans le même groupe
  • auteur : autres auteurs

Bloc replié

Bloc déplié

Sur certaines pages, il faut cliquer sur les onglets et liens pour voir les informations

Agrandir le texte sur une image à la fois

Usage d’un aéronef télépiloté de loisir

L’image des biens

Le droit à l’image

Chargement image 1200 Pixels maximum en largeur et hauteur

Précision sur les mises à jour

voir aussi :

Origine et source du site

Origine des divers sites Henri Lepage, source du nouveau site « les-touches-44.fr ».

Les Touches

En Septembre 1996, j’avais pris l’abonnement bas débit à Internet avec "Compuserve”, à l’époque c’était le seul fournisseur d’accès à Internet.

La création et la mise à jour de mes sites sur Internet a été un coût non négligeable pendant les quatre premières années de Février 2002 à Novembre 2005. L’accès était par la ligne téléphonique ordinaire jusqu’en Novembre 2005 date de l’accès haut débit ADSL. Le coût moyen par mois était de 75 €. au lieu de 21 €. avec l’ADSL. mais c’était aussi une distraction et un moment de détente.

J’ai commencé par faire des petits sites sur les Biorythmes, la Bourse, l’influence de la Lune sur les plantes, Informations diverses... avec divers systèmes : 5 sites avec "Ifrance", 4 avec "AOL", 1 avec "Lycos". 3 avec "Francité" et 1 avec "Turf" (tous ces sites ont disparus), et 3 avec "Joueb" toujours en ligne. Ensuite j’ai découvert le système "Voila", c’était ce qui se faisait de mieux pour la création de sites gratuits.

Je suis passé à l’A.D.S.L, le haut débit avec "Orange" en Novembre 2005.

J’ai créé mon premier site sur Internet avec le système "Voila". le 6 Février 2002 sur "Les Biorythmes".

Ensuite, divers sites dont par exemple : le 13 Février 2003 sur "Le Téléthon”, le 14 Février 2003 sur "Les Jeunes des Touches", le 24 Octobre 2003 mon site principal "Annuaire HLepage", le 31 Octobre 2003 sur la section "Football", le 17 Juillet 2008 sur "Le Maquis de la Maison Rouge".

La moyenne des visiteurs sur l’ensemble de mes divers sites était d’environ 1.100 par semaine et depuis la création des divers sites il y a eu 470.686 visiteurs à la date du 29 Mai 2010.

Contacts et relations

Contacts et relations

En Septembre 1980 j’ai reçu à la S.A.H. Leduc une revue "Le guide du Comité d’Entreprise" N°11, un article a retenu mon attention : "Les Biorythmes et la sécurité dans l’entreprise". Pendant une vingtaine d’années j’ai étudié plus de 400 cas et constaté que les accidents se produisaient un jour "Critique" des Biorythmes, dans environ 80 % des cas. J’ai créé mon premier site sur Internet le 6 Février 2002 sur "Les Biorythmes".

Le site "Les Biorythmes" a obtenu le 25 Juillet 2002 le : "Coup de Cœur du Jour”, par le site F. Prince, Montréal, Québec, Canada et Le : "Lien d’Or" pour la période du 31/12 au 06/01/2003 par le site "Liens Utiles" en Belgique, il a été sélectionné par les Pages Perso "Voila" en Janvier et Mars 2003.

En Janvier 2003, j’avais invité Claude Lamandé à venir voir mes sites. En voyant les sites, il me demande d’en faire un pour "Les Jeunes des Touches", il était le Président. Le site sera créé le 14 Février 2003. Etant responsable du Téléthon pour le Nord-Est du département, il me demande d’en faire un pour le "Téléthon 44 Secteur Nort-Est”, le site sera créé le 13 Février 2003.

Le 24 Octobre 2003, création du site "Annuaire HLepage" avec des liens vers mes autres sites, trois pages d’infos et photos sur la Commune Les Touches, une sur "Notre Passé” et deux avec liens vers les sites Partenaires.

Ayant été joueur quelques années et ensuite trésorier du Football pendant 23 ans de 1962 à 1985, j’ai créé le site "Les Jeunes des Touches Football" le 31 Octobre 2003.

Février 2008 Mme Colette Macé, Maire, m’a apporté les régistres des délibérations du Conseil Municipal de 1925 à 1972 et les dossiers sur la Révolution de 1789, j’ai scanné Les articles qui me semblaient intéressants.

En Juillet 2008 j’invite mon voisin Yves Martin, un des enfants de Pierre Martin de la Maison Rouge, qui n’a pas accès à Internet, à voir mes divers sites. Il y avait seulement une petite page sur "Le Maquis de la Maison Rouge”, en voyant cette page je lui demande s’il n’avait pas des infos, il avait 7 ans en 1944 et me dit qu’il allait voir... Deux jours après, il revient me voir avec une brassée d’articles de presse, sans classement, sans nom des journaux ni dates de parutions. Compte tenu du texte des articles et des articles au verso j’ai pu situer la date approximative de chaque article et faire un classement, ce qui a permis de faire le premier site sur la Résistance le 17 Juillet 2008 : "Le Maquis de la Maison Rouge".

Suite au changement du système "Voila", le code HTML étant supprimé, les mises à jour n’étaient plus possible. J’ai créé un nouveau site "Les Touches" le 21 Juin 2010 pour remplacer les anciens sites "Voila", sauf le site "Les Biorythmes" qui pouvait fonctionner normalement, le site étant complet, il n’y avait pas de mise à jour. Suite à la création du site "Le Maquis de la Maison Rouge" compte tenu des infos reçues et des divers contacts. j’ai créé un nouveau site "Résistance 44" le 17 Avril 2011.

Beaucoup de personnes des Touches et des environs ne connaissent que le Maquis de la Maison Rouge, pour diverses raisons mais principalement parce qu’il est à l’origine du Maquis de Saffré.
En Août 2008, ayant découvert qu’en 1944 "Les Corps Francs Vengeance" de tout le département avait leur PC dans le bourg des Touches. j’ai contacté le responsable du site, M. Marc Chantran qui m’a transmis le dossier concernant Les Touches. Sachant qu’il y avait eu un groupe de Francs-tireurs également aux Touches mais n’ayant pas plus d’informations, en Mars 2014 trouvant un site sur Internet qui citait ce groupe, après contact j’ai reçu des infos et documents sur ce groupe. En Avril 2014 en regroupant toutes les informations diverses, il apparaissait que cela pouvait faire un article dans la presse à l’occasion du 70ème anniversaire. Article avec 5 chapitres. le titre étant : "Les Touches Haut lieu de Résistance"

  • Le Maquis de la Maison Rouge premier maquis du département reconnu par Londres.
  • Les Corps Franes Vengeance pour toute la Loire-Inférieure, dont le PC était aux Touches.
  • Les Franes-tireurs et Partisans, au village Le Meix aux Touches, qui sont intervenus sur la région.
  • L’Armée Secrète avec un groupe dans le bourg des Touches. dont le responsable était Edmond Lepage.
  • Juste parmi les Nations. une famille Juive était cachée au lieu-dit Lèchetout sur Les Touches.

J’ai contacté les trois journaux : Ouest-France, Presse Océan et L’Éclaireur, une seule réponse pour faire un article. M. Bloyet de Presse Océan il trouvait que c’était intéressant, mais l’article n’est pas paru.

J’ai alors décidé de créer un site spécial avec le nouveau système "Orange" : "Les Touches Haut lieu de Résistance" le 23 Octobre 2014, avec les 5 chapitres, les mémoires d’un Résistant et infos diverses.

Par la suite il y a eu plusieurs articles dans la presse sur la résistance aux Touches.

En Juin 2015 "Orange" informe de la fermeture des Pages Perso "Voila" le 17 Novembre 2015.

Avec "Orange" le maximum de site est de cinq. Ayant déjà un site "Les Touches Haut lieu de Résistance”, je pouvais en faire quatre :

  • le 18 Juin 2015 :
    • "Les Touches 44"
    • "Les Touches Notre Passé",
  • le 10 Juillet 2016 :
    • "Résistance 44"
    • "Presse sur la Résistance".

Pour compléter les sites "Orange" j’ai créé des petits sites avec le système "Jimdo", le nombre de site n’étant pas limité.
Attention pour chaque site, il faut faire au moins une opération tous les six mois sinon Le site est supprimé.

Dossiers et infos diverses

Dossiers et infos diverses

  • Depuis le début et à suivre j’ai copié plusieurs fois par semaine un ou plusieurs articles de presse sur : Ouest France, Presse-Océan et L’Éclaireur. Des extraits de plus 130 livres de ma bibliothèque et de magazines, ainsi que sur Gallica, bibliothèque numérique Nationale et les Archives numérisées de Loire Atlantique.

Depuis le début et à suivre :

  • Hervé Leduc assure mes déplacements pour prendre des photos et infos diverses.
  • Joseph Jousset rencontres et messages. articles extraits de presse. photos et divers.
  • Christian Marchand rencontres et messages. divers et transcriptions de fichiers.
  • Daniel Marotte messages, infos Paroisse. depuis Septembre 2018 photos des villages.
  • Nombreux contacts avec : d’anciens résistants ou leur famille, des Mairies pour certains dossiers. des auteurs pour copies d’extraits de livres, je n’ai jamais eu de refus, divers messages avec visiteurs des sites pour préciser ou compléter les informations et divers correspondants, exemples :
  • Juin 2007 et à suivre, Jean Thiébaut historien de la famille Pichelin, dossiers divers sur la famille Pichelin aux Touches et sur Mme Allotte de la Fuÿe biographe de son oncle Jules Verne.
  • Août 2008 messages avec Marc Chantran, site : "Corps Francs Vengeance", sur dossier "C.F.V. Les Touches".
  • Octobre 2008 messages avec Pierre Martin fils, pour transcription des mémoires d’un Résistant, Ed. Jaunasse.
  • Octobre 2008 messages avec Jean Claude Gonord fils de Claude fondateur du Maquis de la Maison Rouge.
  • Mars 2009 dossier Mairie le Landereau sur quatre fusillés au Landreau.
  • Mai 2009 Jocelyne Poulain Maire de Saffré, liste des 73 victimes du Maquis de Saffré.
  • Mai 2009 vu Madeleine Laurent dossier Alexandre Nerrière ancien résistant.
  • Juin 2009 messages Mairie de Fay de Bretagne, dossier Loïc Merlant. tué avec trois de ses hommes.
  • Juillet 2009 et à suivre, Jacques Gicqueau correspondant Presse Océan à Orvault, infos et photos Maquis.
  • Août 2009 et à suivre, dossiers infos et photos Cdt René Terrière par son fils Jean Claude.
  • Octobre 2009 vu Mme Gonord à Nort et pris photos des dossiers sur son mari Claude, Maquis de la Maison Rouge.
  • Octobre 2009 messages avec la Direction de la Mémoire. du Patrimoine et des Archives du Ministère de la Défense.
  • Avril 2010 copie de 7 pages documents du Lieutenant-Colonel Kinley sur un site qui a disparu depuis.
  • Mars 2011 vu dossier Louise Carudel tombe Pichelin. avec les descendants Rabine et Lepage.
  • Avril 2011 messages avec Jean Hauray sur son père Louis boucher à Nort. qui ravitaillait le Maquis de Saffré.
  • Août 2011 fait rectifier le site "infobretagne.com", massacre des Vendéens en 1789 et non de la population.
  • Février 2012 messages avec Dominique Lenglet sur dossier mines à Tharon deux jeunes.
  • Mars 2014 messages avec Le site "maitron-enligne-univ-paris1.fi" dossier F.T.P. Cadiou.
  • Juin 2015 vu Mme Paule Gibé-Babonneau de Nort, infos Maquis et lettre de l’Anglais Eddie Warmington.
  • Juillet 2015 vu Berthe Jeanne à Nort, dossier Eugénie Poilane "Ninette" dans la résistance, sa voisine.
  • Septembre 2015 messages avec Sandra Bureau Riaillé, dossier de son oncle François Bureau.
  • Janvier 2017 messages Michel Ferrec dossier gendarme Joseph Noblet en première ligne au Maquis de Saffré.
  • Janvier 2017 messages avec Jean Lederf "Le Souvenir Français" Grandchamp dossier Georges Chaumeil.
  • Juin 2017 à Septembre 2020, contacts avec André Jarret, ancien résistant F.T.P. infos diverses, parachutage.
  • Juillet 2017 un travail de mémoire, 12 pages. offert par Jean-Claude Terrière : "Des Francs-Maçons et la Résistance, 1940-1944", avait un projet de faire un livre qui sera abandonné compte tenu de certains blocages.

JPEG - Entre Juillet 2017 et Octobre 2018 réalisation d’un DVD sur l’historique des Maires de Les Touches, de huit tableaux pour la Mairie : deux sur la Résistance, deux sur le Mont Juillet, un sur la famille Pichelin, trois sur les Maires et deux pour la Salle Paroissiale : historique de la Paroisse et calvaires.

  • Octobre 2017 visite et messages à suivre, Olivier Colon de Franciosi arrière petit fils du général Audibert, offert un poster de la Résistance sur panneau Forex, pris en photo pour article de Presse.

Informations diverses en 2022

Informations diverses en 2022

Début Janvier 2022 réalisation de deux nouveaux tableaux pour la Mairie, suite des précédents. "Historique et Maires de la Commune de Les Touches entre 2017 et 2020" et "entre 2019 et 2022", ils sont avec laminage pour les protéger contre l’humidité, les rayons UV. ils seront remis à la Mairie en Février 2022 :

Maires 2018

Maires 2020

Jeudi matin 10 Février 2022 vers 9 h. visite de Mme Laurence Guillemine, Maire, pour voir les deux tableaux, remis une clé USB avec l’ébauche du dossier : "Actua_Les_ Touches”, copie de l’ensemble de mes livres en bibliothèque, le fichier "CD images" genre carte postales, le dossier complet "DVD Notre Passé" clos au 31/12/2021, le dossier "Historique Complet Mairie" clos au 31/12/2021, le dossier "Mémoires HL", le dossier "Résistance 44" deux fichiers : "lestoucheshaut" et "resistance44".

Mercredi 16 Février 2022 vers 16 h. Stanislas Bommé est venu chercher les deux tableaux pour la Mairie.

Début décembre 2022, un message d’Angleterre, de Roger Edwin fils d’Eddie Warmington. l’Anglais du Maquis de Saffré, qui ayant découvert l’un de mes sites sur le Maquis de Saffré, avec "Jimdo”, le trouvait génial...

Henri Lepage le 29 janvier 2023.

Création du nouveau site

Création du nouveau site

Présentation du nouveau site sur Les Touches

Ayant souhaité créer un nouveau site qui restera après moi, pour y transférer et regrouper tous mes dossiers de photos et d’informations recueillis depuis plus de 20 ans, qui sont dispersés sur une quinzaine de sites personnels, je me suis souvenu d’une visite intervenue début septembre 2020, suite au décès le 21 août 2020 de mon cousin André Jarret, résistant qui avait récupéré une partie du parachutage d’armes et munitions pour le maquis de Saffré le 29 juin 1944, environ une vingtaine de containers qui seront remis au F.T.P., au nez des allemands qui en avaient aussi récupéré. André avait conservé des vestiges du parachutage.

Début septembre 2020 une fille d’André est venue me voir avec son fils aîné Frédéric, pour me donner les vestiges du parachutage, que j’ai ensuite fait don au Comité du Souvenir du Maquis de Saffré, par l’intermédiaire de Christian Marchand Président de l’Association Histoire et Patrimoine et membre de ce Comité.

Au cours de cette visite, Frédéric ayant une expérience en informatique et en création de sites sur Internet, étant très intéressé par mes dossiers, une copie de mes principaux dossiers a été faite sur une clé USB pour son information.

J’ai donc contacté Frédéric par message le 15 janvier 2022 pour savoir s’il était intéressé pour faire un nouveau site. Sa réponse étant positive, nous avons échangé un certain nombre de messages, une rencontre étant difficile car pour son travail il est à Strasbourg. Après avoir envisagé diverses solutions, il est apparu qu’un nouveau site avec une association des Touches serait sans doute la meilleure solution.

J’ai envoyé un message à Christian Marchand Président de l’Association Histoire et Patrimoine le 21 février 2022 et une rencontre a eu lieu le mardi 1er mars 2022, Christian a accepté de prendre en charge le nouveau site au sein de l’Association, Frédéric assurant la partie technique du site.

De nombreux messages ont été échangés entre nous trois, Christian, Frédéric et moi, sur la présentation du site, une ébauche a été faite et plusieurs fois modifiée, compte tenu des divers dossiers existants avec les sites Orange, il a été retenu le principe du bandeau en haut de l’écran avec six rubriques : 14-18, 39-45, Notre Passé, Actualités, Presse, Histoire et Patrimoine.

La rubrique 14-18 pour les dossiers de l’association, la rubrique Histoire et Patrimoine pour les dossiers de l’association et les miens, dont les Associations Touchoises, les quatre autres rubriques pour mes dossiers : 39-45 avec Commémoration et stèles du souvenirs en Loire Atlantique, Notre Passé, Actualités avec Villages, lotissements, rues et lieux-dits des Touches, et Presse.

Après une période sur un emplacement provisoire, le nouveau site : les-touches-44.fr était en ligne officiellement le 18 juin 2022, le compteur des visites ayant été installé sur l’emplacement provisoire le 12 avril 2022, il a fallu environ un an pour faire le transfert des dossiers des divers sites sur le nouveau, du début d’avril 2022 à la fin mai 2023.

C’était une bonne idée de faire ce site, car le 16 mai 2023 un message d’Orange informait de la fermeture définitive du service Page Perso Orange le 5 septembre 2023, effectivement les sites avec Orange ont été supprimés à cette date.

Le nouveau site n’est pas prévu pour être géré par une personne mais par plusieurs personnes qui collaborent ensemble sur des projets en ayant une mentalité basée sur l’écoute et l’entraide.
Il serait souhaitable que les Responsables d’Associations participent à l’information, ce qui n’est pas le cas actuellement à part quelques très rares responsables.

Après un contact et une rencontre avec Vincent Bourgine, qui est bénévole de l’Association des Amis du Musée de la Résistance à Chateaubriant, Vincent a accepté d’être le contact pour la Rubrique 39-45.

Depuis juillet 2023, après plusieurs rencontres, Serge Poulcallec est maintenant le contact pour les Associations des Touches et la Rubrique Actualités.

Des milliers d’images sont sur le site sans texte d’information, la priorité a été de faire le transfert des images et maintenant il y a les mises à jour régulières, si une personne accepte de préciser sous chaque image, comme c’est fait maintenant pour les nouvelles images, un bref commentaire avec la source de l’information et la date, cette personne est la bienvenue.

Ce site a donc été créé pour mettre les dossiers de l’Association Histoire et Patrimoine, avec mes dossiers d’archives comme indiqué précédemment, ces divers dossiers seront complétés par les nouvelles informations dans les rubriques concernées, les informations sans rapport avec ces rubriques sont exclues.

Henri Lepage le 12 novembre 2023

Anecdotes

Anecdotes en trois extraits - A - B - C - des : Mémoires Henri Lepage en 6 Périodes

  • Anecdotes Extrait - A - des "Mémoires Henri Lepage en 6 Périodes" : Extrait A
  • Anecdotes Extrait - B - des "Mémoires Henri Lepage en 6 Périodes" : Extrait B
  • Anecdotes Extrait - C - des "Mémoires Henri Lepage en 6 Périodes" : Extrait C

Henri - Période 1

Henri - Période 2

Henri - Période 3

Henri - Période 4

Henri - Période 5

Henri - Période 6

Magnétoscope en 1977

Magnétoscope en 1977

Début 1977, j’apprends qu’il était possible d’enregistrer les émissions de télévision, je trouvais cela formidable.
Philips venait de lancer son magnétoscope, je vais voir André Gautier qui avait un magasin de Radio, Télévision, Electro-Ménager, Place de la Mairie Les Touches, et qui était Distributeur Officiel de la marque Philips, pour lui en parler, il me dit que c’était nouveau et qu’il ne connaissait pas, il se renseigne pour le prix et je lui passe commande d’un magnétoscope à 5.900 francs.
Mon salaire mensuel net était de 4.400 francs. Le 9 Mars 1977, il venait me l’installer.
J’ai acheté quelques cassettes d’une heure, à 250 francs chaque. L’appareil n’était pas programmable, il fallait donc être présent pour faire l’enregistrement.
Quelques mois après, Philips a sorti un boitier que l’on pouvait brancher sur le magnétoscope et qui permettait de le programmer. Naturellement j’ai acheté ce boitier.
Environ 1 an après vers la fin 1978, Philips sortait un nouveau magnétoscope programmable à 6.900 francs.
J’ai été voir André Gautier pour lui en commander un, il a été surpris que je lui en commande un deuxième, j’étais son seul client en magnétoscope.
J’avais fait mon calcul, une cassette d’une heure coûtait 250 francs, avec le nouveau qui tournait moins vite, une cassette d’une heure sur l’ancien, durait deux heures sur le nouveau, comme il fallait prévoir plusieurs cassettes pour chaque catégorie, comme le sport, les films et diverses émissions... j’avais déjà trente cassettes, donc en achetant le nouveau magnétoscope je récupérais l’équivalent de 28 cassettes d’une heure par 250 francs soit 7.000 francs.
Il y avait des cassettes de 30, 45, 60, 120 et 150 minutes, le prix des cassettes était en rapport avec la durée, entre 200 et 300 francs.
En branchant sur un poste de télévision, l’ancien sur la prise d’antenne et le nouveau sur la prise péritel je pouvais recopier partiellement ou en totalité sur le nouveau ce qui avait été enregistré sur l’ancien.

Premier modèle de magnétoscope Philips en 1977, non programmable

Boitier pour programmer le premier modèle de magnétoscope Philips

Fin 1978, nouveau modèle de magnétoscope programmable Philips

Cassette de 60 minutes pour magnétoscope Philips

Lots de cassettes dans ma bibliothèque

La Bourse avec le Minitel, Chronoval et Internet

La Bourse avec le Minitel, Chronoval et Internet

Pour faire des placements en Bourse, j’avais ouvert un compte à la Banque Monod à Paris le 14 Octobre 1972. Je versais sur ce compte selon mes possibilités et c’est la banque qui se chargeait de la gestion, achat et vente, jusqu’en 1982. A cette date j’ai annulé le mandat de gestion donné à la banque pour décider moi-même ce que la banque devait acheter ou vendre pour mon compte.

Depuis 1973 j’étais abonné au mensuel de bourse "Le Revenus Français", depuis 1974 à l’hebdomadaire de bourse "La Vie Française", et depuis 1982 au quotidien N° 1 de la bourse "La Cote Desfossés". Avec ces journaux spécialisés, j’essayais de comprendre la Bourse et de suivre le cours des valeurs. Je me suis rendu compte que la Banque Monod qui gérait mon compte n’achetait pas au plus bas et ne vendait pas au plus haut, après plusieurs remarques par lettres, j’ai décidé de gérer moi-même. Par la suite, j’ai cessé de faire des versements sur ce compte, et je retirais le montant des ventes pour les placer ailleurs, quelques mois après j’ai clôturé ce compte.

En Décembre 1979, j’ai reçu une publicité de la Banque Paribas, pour faire un placement en Bourse déductible des impôts, ce qui m’intéressait, compte tenu du montant de l’Impôt étant célibataire. Le SMIC mensuel était à 2.240 F. mon salaire mensuel à 4.900 F., l’Impôt sur le revenu pour l’année, 12.318 F. soit 1.026 F. par mois. J’ai envoyé à la Banque Paribas un chèque de 5.000 F., en précisant l’achat sur dix valeurs soit 500 F. en moyenne par valeur. Un conseiller de la banque m’a téléphoné pour me dire que ce n’était pas possible, que le minimum était de 5.000 F. sur une valeur, je lui ai dit d’acheter l’une des valeurs que j’avais préciser, afin de bénéficier de l’avantage fiscal. Il m’a indiqué que si je voulais placer des petites sommes, au lieu de passer par une banque, il fallait que je m’adresse directement à un Agent de Change (qui depuis a été remplacé par les Sociétés de Bourses).

Début Janvier 1981, j’ai ouvert un compte avec 1.500 F. chez M. Jacques Buisson Agent de Change à Paris. Selon mes disponibilités, j’ai fait des versements sur ce compte pour acheter des actions entre 300 et 500 F. par valeurs. Le 10 Mai 1981, M. François Mitterand était élu Président de la République, panique à la bourse, elle chute de 17,50 %, en 1982 la bourse reste stable, avant de repartir à la hausse en 1983. J’ai continué d’acheter en 1981 et 1982, et ce n’est qu’en 1983 que j’ai commencé à vendre les valeurs gagnantes.
Un petit conseil, ne pas hésiter à vendre, dès que le bénéfice est appréciable, car en voulant gagner plus, on risque de perdre l’occasion de vendre à un bon niveau.

Une formule attribuée à Rothschilde ou Rockefeller : "J’ai fait fortune en laissant les autres gagner de l’argent après moi". Traduction boursière du "Un bon tien vaut mieux que deux tu l’auras" de la sagesse populaire.

En Octobre 1987 il y a eu le krach de la bourse, moins 29,50 %. L’Agent de Change M. Buisson, s’est trouvé en difficulté, les comptes ont été repris par la Société de Bourse Schelcher-Prince, ensuite par la CPR Online du Crédit Agricole et en 2010 par la BforBank également du Crédit Agricole. J’ai encore un compte avec BforBank en 2024.

Pour passer mes ordres d’achat ou de vente, j’avais le téléphone depuis 1977, mais je n’aimais pas passer un ordre de bourse, car c’était cher pour Paris, je préférais le faire par lettre.
Je recevais le journal "La Cote Desfossés" tous les jours avec les cours de la veille, du Lundi au Vendredi, donc le Samedi matin les cours du Vendredi soir, j’écrivais un ordre d’achat ou de vente d’après les derniers cours, que je postais le Samedi pour qu’il soit exécuté le Lundi.

Le Minitel est lancé dans toute la France en 1982 par les PTT. Vers 1985 j’ai pris le Minitel 1, qui me permettait de passer mes ordres d’achat et vente.
En 1989, j’ai acheté une imprimante pour le Minitel, ce qui me permettait de garder une trace de mes opérations.
Vers 1995 j’ai remplacé le Minitel 1 par le Minitel 12 plus performant.
En Novembre 1998 j’ai acheté le boitier 3623 qui se branche avant le Minitel et qui permet d’aller huit fois plus vite, donc une économie sur le coût des communications.

Le système simple "Chronoval" pour les particuliers a été créé en 1992 et amélioré en 1998. En Mai 1992 je me suis abonné au système "Chronoval" qui venait d’être créé, pour recevoir avec un décodeur, les cours de la Bourse de Paris en temps réel sur un poste de télévision, ce qui me permettait le midi avant de retourner au travail, de suivre l’évolution de la bourse, de passer un ordre d’achat ou de vente par minitel et de constater dans la minute sur "Chronoval" que l’ordre avait été exécuté.

A partir de 1994, j’étais à mi-temps, donc l’après midi je pouvais suivre les cours de la bourse, en Janvier 1996 départ en retraite, c’est devenu l’un de mes passe-temps, avec la gestion de mes sites Internet.
Exemples : J’avais acheté des actions d’une Imprimerie en Bretagne, le lendemain cette valeur n’était plus cotée, et quelques jours après c’était le dépôt de bilan, les actions de cette société ne valaient plus rien et il n’était pas possible de déduire la perte pour les Impôts, car il n’y avait pas eu vente en bourse, pour constater la moins-value, une injustice du système fiscal.
J’ai eu un autre cas de dépôt de bilan, avec une société située dans le Maine-et-Loire, qui était spécialisé dans le mobilier urbain pour les Communes, comme les panneaux indicateurs, abris bus, etc... Les Dirigeants de cette société ont pris une bonne décision, ils ont proposé à chaque actionnaire de racheter chaque action pour 1 F., naturellement j’ai vendu les actions que j’avais, et la moins-value est venue en déduction sur mes plus-values que j’avais sur d’autres ventes d’actions.
Une autre fois, j’ai acheté des actions d’une société qui fabriquait les anciens ascenseurs dans les immeubles HLM, ces ascenseurs étaient sans porte. A cause des nombreux accidents qui se produisaient, une loi est passée pour rendre obligatoire la fermeture de ces ascenseurs par une porte. Compte tenu de ces travaux et donc de l’augmentation du chiffre d’affaires que cela devait produire, le cours de l’action s’est envolé. Les actions que j’avais acheté 300 F. quelques mois avant, j’ai pu les vendre 3.000 F., c’était une bonne opération qui venait compenser les mauvaises.

Depuis que l’Euro à remplacé le Franc en janvier 2002, je passe des ordres d’achat de 300 à 500 €. je me limite à l’achat à 1.500 €. sur la même valeur. Dès que la valeur dépasse les 2.000 €. je vends le supplément pour passer un ordre d’achat sur une autre valeur, cela peut se produire un mois, un an ou plus après l’achat, et même ne jamais se produire.
Le 31 mars 2005 arrivée de la TNT, Télévision Numérique Terrestre, est une technologie de diffusion qui permet de recevoir la télévision numérique par une antenne râteau. Le système simple "Chronoval" ne fonctionne plus pour les particuliers, seulement pour les établissements financiers avec d’avantage d’informations. Internet étant nettement moins cher et aussi efficace, j’ai résilié mon abonnement à "Chronoval" le 31 Mars 2009, et la caution versée à l’abonnement pour recevoir le décodeur a été remboursée.

Maintenant le suivi de la bourse est par Internet avec l’aide de certains sites, comme "Boursorama.com" sur lequel il est possible de faire un portefeuille "fictif" et une liste de valeurs à suivre, pour faire des essais de gestion sans prendre de risque avant d’ouvrir un compte.
La Bourse n’est pas réservée aux riches, il est possible d’acheter une ou plusieurs actions avec 5 €. mais il faut tenir compte des frais de courtage, selon les banques minimum 2,50 - 2,00 - 1,75 ou 0,50 %, à l’achat et à la vente, se renseigner avant auprès d’une banque.

Un conseil : si on ne gère pas directement l’achat et la vente d’actions, il est préférable de prendre des parts de Sicav ou de Fonds Communs de Placement.
Toujours Acheter ou Vendre au comptant, le Service de Règlement Différé (SRD) ancien Règlement Mensuel (RM) est très risqué, voir : Le S.R.D.

Minitel 1

Boitier 3623 pour minitel

Minitel 12

Imprimante pour Minitel

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

La Bourse en direct avec Chronoval

Passé Personnel

Passé Personnel

Ma mère est née le 21 Août 1907 à Saffré, ses parents étaient de modestes fermiers à Saffré, elle avait un frère, Pierre, et une sœur, Marthe.
Très jeune elle a dû aller travailler à Nantes comme employée de maison.
Je sais qu’elle a été cuisinière chez M. et Mme Landry rue de la Bastille à Nantes.
Ils n’avaient pas d’enfants, il y avait également une femme de ménage, un jardinier et un chauffeur.
M. Landry était directeur d’un hebdomadaire, il publiait diverses revues comme : l’almanach paroissial, l’écho de Châteaubriant et l’écho d’Ancenis, il avait son imprimerie quais de l’île Gloriette.

Ma mère a eu un accident chez M. et Mme Landry à Nantes, dans une remise du jardin, une brouette était rangée debout le long du mur pour prendre moins de place, la roue calée avec une brique, la roue en bois avec un cercle de fer est passée par-dessus la brique et lui a cogné violemment le devant de la jambe. Sans doute mal soigné, on a dû par la suite l’amputer au-dessous du genou.
Elle s’est donc retrouvée avec une jambe artificielle, source de fatigue.
A l’époque il n’y avait pas d’assurance, les chirurgiens se sont cotisés pour lui payer une jambe artificielle, car elle n’avait droit qu’à un pilon simple jambe de bois, ils trouvaient cela inadmissible pour une jeune fille. Un grand merci à ces chirurgiens.

Mon père est né le 11 Juillet 1907 aux Touches, il avait 2 frères, Pierre et Louis, et 2 sœurs, Marguerite et Suzanne. Comme son père, il était menuisier.
Il était aussi coiffeur homme et éventuellement il faisait des remplacements de facteur.

Mes parents se sont mariés le 13 Janvier 1936.

J’ai eu un frère que je n’ai pas connu, il est né le 20 Octobre 1936 et décédé le 30 Août 1937

Je suis né le Dimanche 22 Mai 1938 vers midi, et baptisée le 24 Mai 1938 par l’Abbé Joseph Aoustin Curé des Touches.

Mon père est décédé le 14 Septembre 1939, il avait 32 ans, j’avais un an et quatre mois.

Vers 1947, ma mère est retournée à Nantes comme employée de maison chez les parents de M. Landry Place Edouard Normand, naturellement j’ai accompagné ma mère, j’allais donc à l’école Frédureau à Nantes.

Vers la fin de l’année 1948, nous sommes revenus aux Touches.
Ma mère trouva divers emplois, comme employés de maison.

Ensuite, de retour dans notre maison, ma mère qui était très pieuse, faisait bénévolement la remise en état des ornements religieux, chasubles, étoles, etc...
A cette époque, ma mère pratiquait le stoppage, cela consiste à refaire la trame d’un tissu pour réparer une déchirure.
C’est peut-être en faisant minutieusement la remise en état des ornements religieux qu’elle avait appris ce travail très délicat.
Très vite le bouche à oreille a fonctionné et ma mère a eu de nombreux clients, des Touches et des Communes environnantes, ce qui nous permettait de vivre presque normalement.

Pour aider ma mère, étant assez bon en dessin, j’ai fait quelques tableaux pyrogravés et à la peinture à l’huile sur contreplaqué, ainsi que plusieurs devants de cheminée en contreplaqué.
On n’achetait sans doute pas mes réalisations pour leur qualité mais certainement pour faire une bonne action.
Mon dessin que je préférais représentait un berger assis dans l’herbe, adossé à un arbre, jouant de la flûte et entourée de ses chèvres.
J’avais donné un tableau représentant ce sujet, à sœur Théophile, ce tableau a été longtemps sur le mur à l’intérieur du porche donnant accès à la Maison de Retraite Saint-Joseph.
Je le voyais en passant allant rendre visite une tante qui était dans cette Maison de Retraite.
Lundi 29 Mars 2010, j’ai eu l’occasion de prendre en photo, l’un des devants de cheminée que j’avais peints vers 1952.

Ayant quitté l’école en Juin 1952 à 14 ans, j’ai été embauché par M. Bernard Leduc le 1° Juillet 1952 à l’essai pendant 2 mois 1/2, ensuite comme apprenti tourneur, avec un contrat d’une durée de 3 ans.

Ma mère avait la carte d’Invalidité station debout pénible, et l’admission à l’Assistance Médicale gratuite à domicile et pour hospitalisation.

Au début de l’année 1955, après avoir économisé sur mon salaire, ma mère a pu acheter une nouvelle jambe artificielle en dural, elle était plus légère et les articulations plus souples, ce qui devait lui occasionner moins de fatigue qu’avec l’ancienne.
Le coût de cette acquisition était de 42.140 F. soit environ 6 mois de mon salaire de 7.144 F. par mois.

Courant 1955, ma mère est de nouveau hospitalisée à Saint-Jacques Nantes, au cours d’une visite du médecin, celui-ci lui trouve une petite grosseur à un sein, il lui dit que ce n’était pas grave mais qu’il était préférable de faire une petite intervention chirurgicale.
Le médecin fit donc cette petite intervention chirurgicale soi-disant bénigne, ma mère devait décéder quelques semaines plus tard d’un cancer généralisé, elle avait 48 ans.
C’était le 21 Septembre 1955, j’avais 17 ans.
Avoir 17 ans vers 1950, c’est comme avoir 14 ans dans les années 2000.
En apprenant le décès de ma mère, j’ai eu l’impression que tout s’écroulait autour de moi, je trouvais cela tellement injuste que j’en voulais à la terre entière, il n’y avait pas de Bon Dieu, il a fallu toute la personnalité de Sœur Théophile pour me faire mettre à genoux et prier devant le lit où reposait le corps de ma mère.
Je pensais à toutes ces années où ma mère s’était privée et fait beaucoup de sacrifices pour moi, alors que je pouvais à mon tour lui venir en aide, c’était vraiment très dur d’imaginer que je ne pouvais plus rien faire pour elle qui avait tant fait pour moi... et maintenant j’étais seul.
Après l’enterrement, la famille environ dix personnes s’est réunie à la maison, comme ils voulaient discuter sans ma présence, on m’a suggéré de monter dans ma chambre me reposer après cette dure journée, à l’époque il y avait les condoléances à la sortie du cimetière, c’était plutôt pénible.
Comme j’étais mineur, la famille devait décider de ma situation, l’âge de la majorité était à 21 ans depuis 1907, et sera à 18 ans à partir de 1974.
Je suis redescendu écouter derrière la porte ce qui se disait.
A part mon oncle d’Angers qui ne s’était pas encore prononcé tous les autres étaient pour m’envoyer dans un orphelinat jusqu’à ma majorité.
Mon oncle a fait remarquer que j’avais un emploi et qu’il serait bien préférable pour moi de rester aux Touches, en désignant un tuteur.
Après discussions c’est ma tante Marguerite Retière de Nort-sur-Erdre qui fut désignée et qui accepta d’être ma tutrice, pour mes repas je pouvais prendre pension chez mes cousins Marie et Guy Lepage qui habitaient en face, à côté de chez Bernard Leduc.
Par la suite, on peut comprendre que j’ai toujours eu une petite préférence pour mon oncle d’Angers, car grâce à lui j’avais évité l’orphelinat, et ma tante de Nort où j’étais toujours bien accueilli. L’orphelinat ? je n’y serais pas resté longtemps, je me saurai enfui...
Quelques jours après, il y avait un cirque qui se produisait à Petit Mars, le père Alexandre Picaud et sa femme m’ont invité à venir avec leurs enfants voir ce cirque.
Un jour ou deux après j’ai appris qu’une personne avait dit : "sa mère vient de décéder et il va au cirque...". Il me semble que la famille Picaud avait bien fait de m’inviter pour me changer les idées.
Jusqu’à mon départ au service militaire, j’ai continué à peindre, non par nécessité comme avant, mais pour le plaisir, puisque j’avais maintenant un emploi et donc un salaire.
A la demande de l’Abbé Joseph Averty, j’ai fait une pancarte pour chaque stand de la kermesse, les pancartes en contreplaqué avec le nom des stands pouvaient resservir les années suivantes.
Suite à un article dans le journal j’ai participé à une exposition à Sainte-Croix à Nantes.
C’est Bernard Coraboeuf qui faisait le transport entre Joué-sur-Erdre et Nantes avec son car, qui a emmené mes tableaux à l’exposition.

Dans les années 1990, à la S.A.H. Leduc, j’ai commencé à utiliser mon crédit d’heures, en m’absentant le Jeudi après-midi.
Après avoir épuisé mon crédit d’heures, j’ai demandé à bénéficier de l’Allocation de Pré-Retraite Progressive à compter du Lundi 3 Janvier 1994, travail à mi-temps plus Allocation ASSEDIC, ce n’était pas une obligation, mais mon choix en accord avec la Direction.
Mon dossier a été accepté, je suis alors parti en Pré-Retraite à compter du Mardi 2 Janvier 1996.
J’étais pris en charge par les ASSEDIC, avec l’Allocation de Remplacement Pour l’Emploi (ARPE), jusqu’au premier jour du mois suivant mon 60ème anniversaire, étant né le 22 Mai 1938, soit le 1er Juin 1998, date de mon départ en Retraite, avec 43 ans et 6 mois d’ancienneté à la S.A.H. Leduc, (du 1er Juillet 1952 au 2 Janvier 1996).

Depuis plusieurs années, la Commune envisageait de faire un passage piéton en face la bibliothèque vers le site du Mont Juillet. Passage à faire sur le terrain de ma voisine, côté Mont Juillet et sur mon terrain côté bibliothèque.
Le 11 Février 2010 j’ai vendu une bande de terrain de 3 mètres de large à prendre sur le terrain au Sud de ma maison, acheté en Juin 1988, le passage étant au Sud du terrain.
La vente a été faite par compensation et engagement de la Commune de faire les travaux suivants : clôture de la parcelle acquise avec un portillon pour ouverture sur le passage à créer, et rénovation du mur en pierre clôturant le terrain en bordure de la rue du Sacré Cœur avant le 31 Décembre 2011.

Le 15 octobre 2023 Henri Lepage

9 générations de Lepage

Pierre Lepage 3 enfants : Marie Louise, Pierre Marie Louis et Louis Joseph Marie

Pierre Marie Louis 4 enfants : Pierre, Marie Anne, Edmond et Alphonse

Louis Joseph Marie 5 enfants : Louis, Marguerite, Suzanne, Henri et Pierre

Mes livres

Mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Vue partielle de mes livres

Pour un historien, un livre est plus important que diverses infos sur Internet.

Extraits de Presse

Extraits de Presse

Ouest-France 23 février 2011

Presse Océan 8 janvier 2015

L’Eclaireur 9 janvier 2015

Ouest-France 2 février 2015

Ouest-France 3 février 2015

Ouest-France 29 août 2016 - 1/2

Ouest-France 29 août 2016 - 2/2

L’Eclaireur 1er septembre 2017

Presse Océan 3 septembre 2017 - 1/2

Presse Océan 3 septembre 2017 - 2/2

Ouest-France 17 octobre 2017

L’Eclaireur 11 janvier 2019

L’Eclaireur 18 janvier 2019

Presse Océan 19 janvier 2019 - 1/2

Presse Océan 19 janvier 2019 - 2/2

Ouest-France 31 janvier 2019

La médaille de la Commune de Les Touches

La médaille de la Commune de Les Touches

La médaille de la Commune de Les Touches

Notes

[1aussi nommées secteurs en langage SPIP

[2de la rubrique, en absence du logo de l’article

Total 27567 visites depuis 795 jours | Les Touches Haut Lieu de (...) | Maquis de Saffré | | | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0