Accueil > 39-45 - seconde guerre mondiale > Les fusillés de la Blisière et de Bout de Forêt...
63 visites

Les fusillés de la Blisière et de Bout de Forêt...

dimanche 17 décembre 2023 , par Henri , Vincent

Voir : Châteaubriant

Les Fusillés de la Blisière et de Bout de Forêt - Source : Mairie de Juigné-des-Moutiers

Pays de Châteaubriant : Les hauts lieux de la Résistance - L’Eclaireur 9 août 2013

100 km sur les lieux d’histoire de la Résistance - Ouest-France 18 juillet 2017

Recueillement pour le 74ème anniversaire - Presse Océan 30 juillet 2018

Les fusillés de la Blisière

Hommage : 15 décembre 1941 ----> 15 décembre 2023
Les 9 fusillés de la Blisière ( Juigné-les-Moutiers ).

L’avis du 14 décembre 1941 du général von Stülpnagel : « Ces attentats ont pour auteurs des éléments, parfois même jeunes, à la solde des Anglo-Saxons, des Juifs et des Bolcheviks et agissant selon les mots d’ordre infâmes de ceux-ci. Des soldats allemands ont été assassinés dans le dos et blessés. En aucun cas, les assassins ont été arrêtés. »
Il ordonna de fusiller cent otages : soixante-quinze au Mont-Valérien à Suresnes, treize à Caen (Calvados), trois à Fontevraud (Maine-et-Loire) ; neuf furent extraits de Châteaubriant.

Vers 12h15 les feldgendarmes viennent au camp de Choisel pour prendre les 9 malheureux désignés pour le peloton d’exécution.

Une fois arrivé sur les lieux de l’exécution, les otages seront enfermés dans une baraque en bois servant habituellement de lieu de fêtes pour écrire leur dernière lettre.
Adrien Agnès écrira : " les feuilles d’automne sont jaunes et tombent comme des vies humaines dans la tragédie sinistre qui se joue ".

A 15h00 sont morts pour la France :

  • Adrien Agnès, né le 16 février 1899 en Ardèche.
    Il était ingénieur agronome, chef de service à la mairie de Stains et militant communiste.
    Il fût arrêté le 2 octobre 40 pour propagande et détention de tracts.
    Il avait 42 ans et était marié.
  • Louis Babin, né le 3 août 1889 en Essonne.
    Ancien combattant de la grande guerre, il devient part la suite radiologue.
    Arrêté le 28 février 41 à Arpajon, il arrive à Châteaubriant le 1 er mai 41.
    Il continuera ses activité de médecin à l’intérieur du camp au côté de Maurice Ténine, Antoine Pesqué....
    Il avait 52 ans, était marié.
  • Paul Baroux, né le 23 juillet 1911 en Somme.
    Il était instituteur et militant communiste.
    Arrêté le 11 mai 41 par la gendarmerie française.
    Il avait 31 ans, était célibataire.
  • Raoul Gosset, né le 3 décembre 1897 en Ardennes.
    Il était ouvrier métallurgiste, électricien et secrétaire d’une section communiste.
    Arrêté en octobre 40 avec de nombreux dirigeants communiste de Paris.
    Il avait 44 ans, marié, sa femme gravement malade décédera en 1943 et son fils mourra en 1949 des suites des conditions invivable en déportation.
  • Fernand Jacq, né le 12 janvier 1908 dans la Manche
    Il était médecin et militant communiste du Finistère.
    Il était conseiller municipal d’Huelgoat (Finistère).
    Arrêté le 3 juillet 41.
    Il oeuvra au camp de Choisel notamment en donnant des cours de Breton et de chant\chorale.
    Il avait 32 ans.
  • Maurice Pillet, né le 13 novembre 1902 dans l’Yonne
    Il était ouvrier charpentier et militant syndicaliste CGT et communiste.
    Arrêté par la police française le 18 octobre 40 puis transféré au camp de Choisel le 15 mai 41.
    Il avait 39 ans et était marié.
  • René Perrouault, né le 27 décembre 1896 à Paris.
    Il était tourneur et membre actif de plusieurs syndicats.
    Arrêté une première fois le 18 avril 40, il s’évade et sera repris le 5 octobre de la même année.
    Il sera transféré à Châteaubriant le 14 mai 41.
    Il avait 45 ans.
  • Georges Thoretton, né le 11 février 1914 à Paris.
    Il était ajusteur d’aviation et militant communiste.
    Il fût arrêté le 20 janvier par des policiers français comme meneur communiste actif.
    Il avait 27 ans.
  • Georges Vigor, né le 10 septembre 1899 dans la Manche.
    Il était tourneur-ajusteur et militant communiste.
    Arrêté le 20 janvier 41 comme meneur très actif et dangereux.
    Il arriva à Choisel le 15 avril 41.
    Il avait 37 ans, marié.

Les corps seront ensuite transportés en camion, 9 cercueils sont à bord. Les malheureux seront enterré dans 3 cimetières : Casson, Fay-de-Bretagne et Notre-dame-des-landes.

Un témoignage précise qu’après le massacre les camions vont faire une halte à la buvette au lieu dit " le Chataigner-carré ". A ce lieu précis la route sera taché de sang, celui-ci coulait des camions.

Le peloton d’exécution venant de Nantes avec 9 cercueils vide retournera par la suite dans Nantes... laissant derrière eux tristesse et désolation...

15 décembre 2023 Vincent Bourgine

Le nouveau monument de la Blisière - Source : Jacques Yziquel

Stèle en hommage aux 9 fusillés de la Blisière

Livre : Les neuf fusillés de la Blisière

Pour ne pas oublier - L’Eclaireur 9 décembre 2011

Hommage aux neuf fusillés de la Blisière - Ouest-France 15 décembre 2012

Hommage aux neuf fusillés de la Blisière - Ouest-France 16 décembre 2012

Ils ont commémoré la fusillade - L’Eclaireur 21 décembre 2012

Les fusillés de Bout de Forêt

Le monument de Bout-de-Forêt

Livre : Les fusillés de Bout-de-Forêt - 1/3

Livre : Les fusillés de Bout-de-Forêt - 2/3

Livre : Les fusillés de Bout-de-Forêt - 3/3

Juigné-les-Moutiers n’a pas oublié ses fusillés - Ouest-France 21 juillet 2008

Fidélité à la mémoire des 6 fusillés à Bout-de-Forêt - Ouest-France 19 juillet 2010

Commémoration des fusillés de Bout-de-Forêt - Ouest-France 20 juillet 2011

L’hommage est rendu aux fusillés de Bout-de-Forêt - Ouest-France 24 juillet 2012

L’hommage est rendu aux fusillés de Bout-de-Forêt - Ouest-France 25 Juillet 2012

Quoi faire de la plaque commémorative - Ouest-France 15 novembre 2012

Que faire de cette plaque ? - L’Eclaireur 23 novembre 2012

69 ans plus tard, le Bout-de-Forêt, lieu de mémoire - Ouest-France 22 juillet 2013

Hommage à six fusillés - Presse Océan 24 juillet 2014

En souvenir des six fusillés - L’Eclaireur 25 juillet 2014

Fusillés de Bout-de-Forêt : perpétuer le devoir de mémoire - Ouest-France 22 juillet 2015

Hommage à six jeunes patriotes - Presse Océan 22 juillet 2015

Six jeunes patriotes fusillés en 1944 à l’honneur - L’Eclaireur 24 juillet 2015

400 personnes se souviennent - Presse Océan 26 juillet 2016

400 personnes se souviennent - Presse Océan 26 juillet 2016

En souvenir des six fusillés - Presse Océan 26 juillet 2017

Un hommage rendu aux fusillés de Bout-de-Forêt - Ouest-France 27 juillet 2017

Hommage aux six fusillés de Bout-de-Forêt L’Eclaireur 28 juillet 2017

Recueillement pour le 74ème anniversaire - Presse Océan 30 juillet 2018

Hommage vibrant aux fusillés de Bout-de-Forêt - L’Eclaireur 3 août 2018

Ginette Macé se rappelle du 21 juillet 1944 - Ouest-France 20 juillet 2023

Hommage aux six patriotes tués le 21 juillet 1944 - Ouest-France 25 juillet 2023

Total 26785 visites depuis 738 jours | Les Touches Haut Lieu de (...) | Maquis de Saffré | | | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0